Le Judogi - Histoire

A l’origine la tenue était le Keiko-Gi(1). Le Judogi était blanc par commodité car le blanc était une façon simple de vérifier l’hygiène de la tenue et aussi plus facile à laver.

 

Le Judogi moderne fit son apparition en 1918 par M. Hayakawa Juichi fondateur de la société KaSakura à Osaka et spécialiste du tissu Sashiko (grain de riz).

 

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, les Judogis sont principalement fabriqués à la main et il n'existe pas de machine capable de tisser le sashiko sur deux épaisseurs. L’industrialisation du Judogi n’interviendra qu’à partir de 1970.

 

Trois composants forment le Judogi, la veste, le pantalon et la ceinture respectivement nommés : Uwagi, Zubon et Obi. Cette normalisation du Judogi définie par le Kodokan Judo n'interviendra qu'en 1989.

 

(1) Keiko-Gi : Keiko = pratique / entraînement et Gi = vêtement

 Bulletin n°8 créé par D. FOURNIER fondateur de la page Culture Judo https://www.facebook.com/CultureJudo